Accueil > Pouvoir d’achat > Suppression du chèque vacances pour les retraités : recours en annulation (...)

Suppression du chèque vacances pour les retraités : recours en annulation de l’UNSA Fonction Publique

mardi 30 janvier 2024

◷ Lecture 1 min

Le ministère de la Fonction Publique a décidé, en août 2023, de supprimer à compter du 1er octobre 2023 l’accès aux chèques-vacances pour les retraités de la Fonction Publique.
Les intéressés, souvent mal informés, ont découvert brutalement cette mesure injuste et brutale.
Quelles sont les incidences de cette mesure ?

Qui est concerné ?
Un bénéficiaire sur quatre parmi les agents de la Fonction Publique bénéficiait du chèque-vacances était un retraité.
Ces retraités avaient en moyenne un revenu fiscal de référence (donnée conditionnant l’accès à la prestation) inférieur de 7000 euros à celui des actifs bénéficiaires du chèque-vacances.
De plus, ils avaient souvent un usage indirect de cette prestation, en offrant le chèque-vacances à des proches, petits-enfants par exemple... Avec cette mesure, c’est la solidarité intrafamiliale qui en prend un coup au passage !

Combien l’État économise-t-il avec cette mesure ?

L’aide de l’État pour le financement des chèques vacances s’élevait à un peu plus de 7 millions d’euros. Sa suppression impacte surtout des retraités pauvres, alors que les budgets provisionnés pour l’Action Sociale Interministérielle au sein de la Fonction Publique d’État, sont régulièrement sous-utilisés...
Nous l’écrivions en août, cette mesure est injuste et mesquine ! Notre article du 23 août

Il faut annuler cette mesure !
L’UNSA Fonction Publique a réagi en demandant plusieurs fois au ministre de la Fonction Publique de revenir sur cette mesure. Sans effet à ce jour.
L’UNSA Fonction Publique a décidé, avec cinq autres organisation syndicales, de déposer un recours en annulation. L’UNSA Retraités soutient pleinement cette démarche.

Pour aller plus loin, L’article de l’UNSA Fonction Publique